• Accueil
  • > Recherche : illusion du sol

Résultats de la recherche pour ' illusion du sol '



chapeau blanc

Et on garde le sourire Mahina et Laura! (un clic pour agrandir). L’hiver est ma saison et l’énergie coule à flot dans mes veines, Laura. Hola Fancri, Alice! Winny l’ourson, Guern’de Bé, Daltonien. L’ours des neiges est de retour, Laurence. Un ours avec une hermine sur la tête, Kri. Balaline!!! On dirait Toulouse  un des aristochats, Christel. Repos pour ce nez écrasé, Françoise. En agrandissant on voit mieux les yeux et le sourire en coin du petit clown.. il s’est pris une tarte à la crème sur la tête? Martine. Drapés sous leur couverture chauffante, ils attendent le passage de la jonque qui les amènera en cours de gnomecologie, car même en temps de neige, le petit monde est à la fois heureux et studieux, Illusion. Bonnet de bain glacé, Cécile. Une baleine échouée… Tristana. Merci et bienvenue Acouphène ! Au loin on dirait comme le drapeau d’un nain de Blanche Neige, Alrisha. Fazou!!! Katara!!! Le buste d’un homme allongé (où ça, où ça?)! Plus loin sur la gauche, un ours pointe son museau, Mayrie. Je goutte l’eau… et je rêve… le nez au vent, les yeux au loin… Chuttt, j’attends… Mahina. Ours ou baleine de profil (pfff, Isa, il est de face!), je ne sais pas trop, en tout cas, il ou elle n’est pas ravi! Willow. Qu’est-ce qu’il doit avoir froid! Anne Marie. Les prémices de l’hiver sont en marche… Liliflore.

703991.jpg

riquet, prince galant?

Profil gauche. (un clic pour agrandir) Pas très gracieux, les lèvres pincées, Françoise. Le dernier des Mohicans… avec du vent dans les plumes… Christel, Tchitchi. Il fait une drôle de tête, Charlyne. On lui a coupé la tête ras du cou… Il a aussi quelque chose du coq… Guern’deBé, Mayrie. La mimique un peu pincée! Kri. Heu! Personne n’a vu mes lunettes? Laurence. Poisson clown squattant le visage d’un certain général, where is the képi? Illusion. Riquou à la Heppe! (hihi!), Fazou. Un pauvre Riquet à l’air triste et aux lèvres pincées… un appel sans doute! Balaline. Deux profils gauche! Papa et son fils regardent dans la même direction, Mahina. Hola Benji, Guthin, Boulam! Sa maman l’a obligé à mettre du gel et à se coiffer en brosse, et ça ne lui plaît pas du tout, Katara. Il a commencé à dire quelque chose et on l’a guillotiné… Bigornette. Riquet a l’air coincé! On va le chatouiller pour lui redonner le sourire. J’aime bien son petit chapeau noir, Anne Marie. Dans le rôle de Scarface? Daltonien. Il pince du bec le gnome masqué… cela ne doit pas sentir bon! Martine. Faut le comprendre, y’a que du caillou à bouffer, Willow. Un bon gel pour maintenir sa houppe bien droite! Bernard.

509492.jpg

le sourire

« Le sourire et le rire sont des nécessités salutaires pour faire respirer l’intérieur. Saisissons l’instant et rions ou sourions quand l’occasion se présente au coeur de cette « fête en larmes » qu’on appelle la vie. » Malaïka.

Quand les pierres se mettent à rire… un sourire peut éclore sur tous les visages! Mahina. Trop beau ce petit sourire! Charlyne, Bigornette, Andrée. Un petit nez en trompette et un large sourire! Christel, Kri, Lenaelle. Le salut est dans le rire, c’est vrai! Daltonien. Un jeune sourire malicieux, Citrouillette. Avec plaisir/ elle s’enfonce en terre/ pour un long rêve, Dominique. Un enfant endormi au sourire d’ange, Katara. Quel force ce sourire, quel apaisement, quelle douceur, quel rayonnement! Lorsque notre coeur nous monte à la tête, alors oui, nous rentrons dans l’humain, dans l’humanattitude, Illusion. C’est moi nuit et jour, j’ai même attrapé les rides du sourire! Laurence. Comme un bébé qui sourit aux anges, Alrisha. Un rocher qui se fend la poire, faut l’faire! Willow.  Un ange endormi, Mayrie. Il va s’endormir douilletement calé, Fazou. Le rire pour moi est un médicament naturel qui m’a sorti de bien des détresses, et depuis c’est devenu une règle de vie indispensable à mon équilibre, Liliflore. Merci Cécile, Dourvac’h! Le rire appelle la joie, le sourire appelle le regard vers la pierre qui rit sur le chemin, L’Innocente. Tu arrives même à faire sourire une pierre… Anne Marie. Joli sourire tout en rêvant, Bernard. Manifestement Gaïa est heureuse!!! Blackwolf. Ah si ce sourire paisible pouvait sculpter le coeur de tous les hommes… Sir Avenir et Dame Nature auraient moins de souci à se faire! Marjoledino. Un petit profil de « Bécassine » plein de bonne humeur! Martine. « Le sourire que tu envoies revient vers toi », alors je t’en adresse un! Merci Danae et Brigitte! Il rayonne de plaisir dans son sommeil… Jine.

507342.jpg

tendresse

et câlins pour Illusion! (un clic pour agrandir!) Qui dit que les montagnes ou les rochers ne vivent pas! Mahina. La nature nous dit que nous devrions toujours recevoir un câlin dans l’esprit où il nous a été donné, Illusion. Ils sont mignons… même les cailloux ont le droit à la tendresse bien qu’ils aient un coeur de pierre! Jullia. Ca chahute tout en douceur! Martine. Un baiser lourd de conséquences, Cécile. Un chasseur qui embrasse un lapin, L’Innocente. Hola Daltonien, CrêpOsucre! Belle complicité… Ils sont tellement concentrés sur eux-mêmes qu’ils n’ont pas vu qu’on les regarde… attentivement, Guernouille de Bé. Recroquevillé/ le chat-pierre s’accroche/ à une illusion, Dominique. C’est un amour écrasant… Laurence. Front contre front dans un même souffle, Alrisha. Ah, je préfère la version tendresse, j’avais cru au départ qu’il s’agissait d’un coup de boule bien célèbre… Willow. Tendre câlin, qui pourra encore dire que les pierres sont froides! Mayrie. Yaouhhh, je dirais plutôt un beau baiser d’amoureux! Fazou. Ils s’aiment. Amour encore, amour toujours, c’est merveilleux, Anne Marie. « C’est un air de flûte la nuit qui s’enroule au cou des brebis, la tendresse… » Henri Tachan et Dourvac’h.

7005901.jpg

le clown

Il « sauta si haut, si haut, qu’il creva le plafond de toile au son du cor et du tambour, et, le coeur dévoré d’amour, alla se rouler dans les étoiles. » Théodore de Banville 

Qu’il est adorable ce clown farceur coiffé de son chapeau vert! Evelynej. Quel clown! Françoise. Je t’ai reconnu Galabru! Illusion, Laurence. Clown extaordinaire! FazouAnne Marie, Katara. Hola BoulamBalaline, Liliflore! C’est Patoche! Charlyne. Vraiment joyeux ce clown et son habit est coloré en jaune! L’Innocente. Un beau gros nez bien rond! Christel. Joli clown et pas triste! Kri, Guernouille de Bé. Avec son gros nez, je lui imagine une bouille bien ronde, prête à faire rire les enfants, Alrisha. Mahina l’a vu !! J’aime bien ses yeux… et son nez ressemble à un groin.. Tchitchi. Et le rhinocéros au premier plan, hein? Martine. Zavatta… Pierre de son prénom! Daltonien. Chapeau… pour le clown… Willow. Un clown au sommet et bien chapeauté, Mayrie. On le voit bien avec son gros nez rouge et son chapeau accordéon vissé sur la tête! Cali. Vraiment trop fort! Lenaelle.

605512.jpg

Pour Mahina qui a de la buée dans les yeux!

6055102.jpg

esquisses de visages

Quand la nature dessine un visage au fusain et à la mine de plomb, comme Fazou? Sur la première photo, une petite tête bien douce posée sur les genoux de la nature, Alice. Sans parler d’une esquisse de cygne sur la deuxième photo… Le vent et le temps aiment jouer ensemble, Martine. De belles esquisses qui seront peut-être finies dans 100 ans, Bernard. La nature est inépuisable en ce qui concerne la poésie, les arts picturaux et l’imagination… Mais l’homme ferait bien de prendre grand soin de ce qui lui reste… Laura.  La nature est un grand artiste souvent méconnu. Un oeil magique pour découvrir ses oeuvres, L’Innocente. Les deux premières sont fantastiques, vraiment bien dessinées, que ce soit à la Fazou ou à la Picasso (il fait un peu punck ou indien sioux). Le profil aussi est bien, on voit même l’oeil… brut de décoffrage! Guernouille de Bé. Il faut être observateur, mais oui… c’est vrai, Bigornette. Ce visage à la mine de plomb a un air de tristesse, avec quelques larmes qui coulent, Alrisha. Hola Boulam!!! La nature a donné vie au fusain, au plomb et au sépia, on ne peut que la remercier… Laurence. Que le premier a l’air triste, à l’égal du temps, Lilou. La nature nous révèle bien des trésors, Mayrie. C’est une oeuvre d’art, apprenons à lui parler, elle saura nous répondre et nous entrerons dans le petit monde par le petit bout de la lorgnette. Une vache de la mythologie grecque (pfff!), une petite princesse qui dépose un tendre baiser à son prince à droite, et sur la photo 3 il regarde vers le ciel dans l’attente d’un courrier sud, Illusion. Hola Tchitchi, GeLamBre, Françoise, Andrée, Miriel! Des expressions si différentes! Sylvain. Quelle artiste! Elle me surprend chaque jour cette Nature! Kri. De grands yeux de biche! Christel. Le dernier est superbe: profil de femme en attente, face au ciel… Mahina. La nature est trop forte, j’aime beaucoup le deuxième, Fazou. C’est pas possible, c’est des fossiles de géants… pas des faux cils, attention… Willow.

70136.jpg

Quand elle se prend pour Picasso?

60659.jpg

et quand elle sculpte un profil, chef-d’oeuvre inachevé!

60828.jpg

la fée-cascade

Elle est de profil et regarde vers la gauche. Un clic pour agrandir la photo. Elle a exactement la robe qu’il faut à une fée, Cécile. Elle semble batifoler dans ce monde aquatique, mais je lis dans son regard ceci: « puis-je batifoler en paix? » D’autant que sur sa droite, légèrement en-dessous, un coquin la surveille prêt à vouloir la sauver des eaux; dans l’eau, un autre semble prêt à la dénoyer (c’est du vocabulaire du petit monde), Illusion. Qu’elle est belle! Charlyne. Je vois une tête de vache (pfff!), Martine. La Dame Blanche, Laurence. Oooooh ouiiiii, je l’ai vue, génial! Micky. J’en vois un de face le regard hagard et pas vraiment de fée, ou alors la fée des vaches, (pfff!), Guernouille de Bé. Une qui regarde à droite, une qui regarde à gauche, Anne Marie. La reine des cascades… Katara. La sirène blanche… Bigornette. Hola Fancri! Anissina!!! La fée des eaux avec sa longue et fluide robe blanche! Mayrie. Cascade de rêve/ assise au coeur des chutes/ la fée s’endort, Dominique.

40340.jpg

sieste ou agonie

C’est beaucoup mieux avec un p’tit clic sur la photo! Le nez contre le sol, la pauvre! Françoise. Quel est donc le secret que la terre lui glisse à l’oreille? Kri. Quelle fatigue… il n’a pas pu arriver jusqu’à son lit et s’est arrêté là pour faire un petit dodo, Charlyne. Combien de verres a-t-il bu pour se retrouver dans cet état là? Bernard. Allez, approchez-vous, venez me découvrir, venez écouter l’enseignement du petit peuple. Oui, dans l’eau de notre corps nous avons en mémoire ce petit monde, et à chaque instant nous pouvons recevoir ses messages, Illusion. Il embrasse sa terre nourricière, Christel. Je pense qu’il dort, Sylvain. Il a enfoncé son nez dans le sol, si ce n’est pas la politique de l’autruche ça! Tchitchi. M’a l’air bien malade lui! Laurence. Sieste et gueule de bois, Malaïka. Il fait « euuuuuhhhhh, quoi de neuf docteur? », Arnaguedon. A ce stade, je crois qu’elle n’est pas bien cette pierre, c’est l’agonie! Bigornette. Oh, c’est saisissant! Fazou. Sieste! Je l’entends ronfler! Martine. Elle a les yeux ouverts… donc elle ne dort pas! Elle embrasse la terre… C’est sa religion, elle vénère Gaïa, Guernouille de Bé. A leur écoute/ le roc sensible aux pas/ des voyageurs, Dominique. Il agonise. J’espère qu’il a près de lui quelqu’un pour l’accompagner, Anne Marie. Another one bites the dust! Daltonien. Bienvenue dans ce petit monde Boulam!

50359.jpg

mirettes

Viens par ici dit le crabe… Laurence. Hola Mélusine et Roby! Un qui nous regarde de face et nous fait un clin d’oeil, quand l’autre (ou le même?) s’endort en nous offrant son profil; derrière un visage dans la pierre, comme un peu effacé; dans l’eau y’a même un petit chat… Mahina. Grenouille, crabe ou tortue? Malaïka. Un ours qui sort du ruisseau après avoir attrapé un poisson, Jine. Un animal la gueule ouverte, mais je n’arrive pas à déterminer s’il mange ou s’il appelle à l’aide, Quichottine. Alors comme ça cette petite bête veut jouer avec le Dino? J’t'ai vu! Marjoledino. Oh le joli crapaud! Je comprends aussi les ours, mais je ne vois pas le petit chat! Tite Nelfe. Un ours, je le savais! Jeux en ligne. Mais qui es-tu toi? On se connaît? Cécile. Crabe ou grenouille, c’est selon, Kri. Carnaval des animaux de Saint Saens… Ne vous bousculez pas, les petits devant svp… Illusion. Même fossilisé, je continue à ne boire que de l’eau, Roland. Quel magnifique batracien! Evelynej. Les yeux globuleux du crapaud nous observe avec méfiance, Katara. Un crocodile qu’à les narines trop hautes… On l’avait prévenu, se faire refaire le nez, c’est pas pour les crocos… Willow. Un hippopotame! Charlyne. Une otarie desséchée, Tao. Elle va sauter sur l’objectif! Fazou. Il ne faut pas parler la bouche pleine, Arnaguedon. Et moi Marie dans tout ça, je mange quoi? Tchitchi. Petite grenouille curieuse prête à sauter si l’on s’approche trop près, Martine. La grenouille ne peut plus prendre de bain sans que les paparazzis la photographient pour voir ses cuisses!! Dominique. Le dieu des crapauds, Bigornette. C’est une grenouille qui sort sa tête de l’eau, c’est indubitable! Guernouille de Bé. Qui lui a crevé un oeil? Daltonien.

407101.jpg

un p’tit bain

Le matin c’est délicieux! Elle est bonne? Kri. Ca, c’est un petit sourire en coin l’air de dire « je l’ai bien eu »… Le reste de l’histoire je ne la connais pas, Katara. Hummm, qu’est-ce que c’est bon! Laurence, Christel. Cette pierre est splendide… Je ne trouve pas son style, mais c’est sûr il est beau, Andrée. Hola Christian! Pierre dans sa baignoire! Daltonien. Il en ferme les yeux de ravissement, faut dire que sa muse lui fait un bisous (hihi!), Mahina. Dansons joue contre joue… Joli moment de tendresse, Martine. Se prélasser dans le jardin de crevettes, Cécile. Les fées de l’eau ont la réputation d’offrir la jeunesse à leur amant qui les suivent, en voici un qui en a perdu la tête, Illusion. La pierre et l’eau, une histoire vieille comme le monde! Christian Julia. « Magifique » dormeur, Roland. Elle doit être froide, il serre les dents, Tao. Bain calin, bain tendresse, Malaïka. Picasso est passé par là… Anne Marie. Bisou en fermant les yeux, Fazou. Je lui trouve une expression très tendre… les yeux mi-clos, Guernouille de Bé. Bienvenue Isabelle-Melleoflor. Le lit du cours/ Apaise de douceurs/ L’âme déformée, Dominique. Hola Quichottine! je ne sais pas s’il fait le bisous à sa muse, ou à une partie du corps de sa muse, car ça ressemble plus à un sein qu’à un visage! Willow. Il médite… très beau! Guernouille de Bé.

50674.jpg

12345...31

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Un poison nommé Antaeus |
smiley |
Surprise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Heavy Metal Is Law
| lost vie
| kamizol