• Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

Archives pour novembre 2008

le menton en galoche

Il n’est pas gris et il/elle est de profil! (et un clic pour agrandir). Une jolie tête de grand-mère, Laurence. Elle a le menton proéminent et la mandibule en avant! Ou peut-être qu’elle a oublié son dentier, Charlyne. Et le nez bien écrasé! Françoise. Un beau visage buriné! Parle-t-il au fantôme de la belle dont on distingue le visage sur la pierre grise? Martine. On dirait Malvira, une marionnette belge, Kri. C’est Quasimodo, Christel. Pas mal ridé ce menton! Bernard. Hola Alice, Nadia, Christian! Des plis, des rides et une dure vie de travail sous le soleil de nos montagnes, Balaline. Une tête de guerrier romain… Guern’de Bé. Un profil qui a subi les assauts du temps, Mayrie. L’homme qui parle à l’oreille des chevaux, Tao. Un masque de théâtre grec, Daltonien. Il y a une mémé qui raconte une histoire de dragons! Mais ça, personne ne le sait, puisque depuis longtemps on pense qu’elle radote! Quichottine. Une tête du peintre Arcimboldo, Picapica. Allez mamie souris! Lenaelle. Un « p’tit gars du sud qui a sûrement des millions de choses à raconter, Tite Nelfe. Le face à face/à travers les âges/le dragon noir, Dominique.

20184.jpg

le visage dans la souche

Grande lassitude, Christel. La frimousse fait un clin d’oeil, Katara, Françoise. C’est mieux que la tête dans le pâté (pfff!), Daltonien. Le sorcier de Brocéliande ayant planté dans sa jeunesse un gland de chêne, en voici le résultat: un loup gris se préparant, à la nuit tombée, d’aller aux hurlevents, Illusion. Un visage tourmenté, désabusé, Mayrie. Un cri… quelle est cette souffrance? Mahina. Un masque géant de sorcier, mais le trou dans la tête est inquiétant, Blackwolf. On dirait le père Fourasse! Lilou. Un peu comprimé le pôvre! Laurence. Il va péter une durite, Cali. Il a la tête de celui qu’on vient de réveiller et qui avait encore plein de rêve à faire, Cécile. Il a un peu la goule de travers, il s’est battu avec qui pour avoir une aussi belle bosse? Anissina. Incroyable! Bigornette. Tiens, ça me fait penser à une blague… meuchieu… meuchieu… vous pouvez réouvir la borte du car sviou plé? (pfff!)Willow. Ce visage est vraiment laid, mais en laissant son imagination galoper, nous pourrions croire qu’il a vu défiler des siècles et des siècles, et qu’il exprime toute sa souffrance, Martial. Sculpture tourmentée, Charlyne. Un accouchement, (?), Martine. Il a l’air très déçu et fait la moue, Alrisha. Une oeuvre d’art… Guern’de Bé. Un bison à moustaches noires en voie de décongélation… dans les rayons de chez Picard? (t’as fumé la moquette?), Tao. Hola et merci Quichottine! La petite trace noire (sa moustache?): un émeu qui fait le gros dos, Picapica. What is your quest? Tite Nelfe. Un peu de neige/au sommet de la roche/elle grimace, Dominique.

70691.jpg

706912.jpg

le penseur

(un clic pour agrandir la photo) Trop beau celui-là… homme-animal avec des pensées tristounettes, Laurence, Mayrie, Françoise. Retiré là, dans son monde minéral, il ne peut penser qu’à la terre qui meurt! Balaline. Le penseur… ou le boudeur… ou l’affligé devant la bêtise humaine! Laura. Au premier plan un isard qui médite, un lynx qui nous regarde; en arrière plan, un visage d’homme moustachu, le nez en l’air, les yeux fermés, qui hume le temps; et tout en haut à gauche il y a même un hippocampe et un bébé ourson! (tout ça?), Mahina. Hep, hep, hep, Rodin est venu s’inspirer ici pour son pense-bête!!! Illusion. Mais il parle aussi, genre je balbutie quelques grognements de mécontentement! Katara. Magnifique… rien d’autre à dire, Cécile. Un penseur à tête d’âne, Tao. Tu ne crois pas qu’il fait plutôt la gueule? Lilou. Géant! Le poids du monde sur ses épaules! Hervé. Je ponce donc j’essuie (pfff!), Daltonien. Un cerf songeur qui espère échapper aux tueurs lancés à ses trousses, Liliflore. Un isard, Charlyne. Trop trop bien! Kri, Andrée. C’est un faune, il a l’air sympa, Fazou. Bon, va bien falloir un jour descendre de là! Willow. Un renard du désert de pierres, Martine. Hola Alrisha! Qu’il est vilain! je le vois plus trouillard que penseur, Guern’de Bé. Il ressemble à mon voisin, les cornes en plus… Un faune neurasthénique? Tao. Il a du mal à retenir son rire… Tite Nelfe. La tête penchée/est-elle malheureuse/comme les pierres, Dominique.

30847.jpg

le grand sage assoupi

Ce titre est de Kri. Un beau barbu au nez crochu, Françoise. Hola Katia, Malaïka, Christian, Chriskaju! Le ronchon qui dort au soleil, Cécile. Petite sieste sous le ciel bleu de nos montagnes, Mahina. Vieux soldat fatigué, L’Innocente. La tête dans les épaules, Sevmélusine. Il fait un p’tit dodo celui-là, Charlyne. Un aigle somnole sous ce beau soleil, Bernard. Sommeil de pierre… crochu qui a dit crochu… poil au menton… Laurence. Un oiseau au bec crochu qui fait la sieste, Tao. Un nez royal! Guern’de Bé. Vieux hibou caillou, Daltonien. Beau vieillard endormi… sous l’oeil attentif d’un veilleur, Martine. J’aurais pu te dire qu’il a la tête dans les nuages, mais y en a pô, Cali. Le titre lui va bien, Lilou. La tête d’un dieu égyptien, Katara. Il y a des bizarreries insoupçonnées dans la nature, Chriskaju. Profil de rapace, un aigle, Wakan Tanka! Ozart. Le nez essaie de rejoindre le menton, est-ce si sage? Fazou. Gare au voyageur impudent qui ne ramasse pas son emballage! Tite Nelfe.

06795.jpg

le nez en l’air

… et l’air content! (et toujours un clic pour agrandir) Un ours assis sur son derrière, Flora, Lilou, Mayrie. Shrek est arrivé chez toi, Laurence, Willow. Marcher… Méditer… Je voudrais m’installer avec eux pour toujours… ne plus bouger, comme eux… Faire partie de cette montagne, de cette nature. devenir… comme eux… Mahina. Hola Françoise, Katara! Un ours en train de humer l’air, Lenaelle, Kri, Charlyne. Sur l’agrandissement je vois deux autres profils gigognes sur la pierre, regardant en l’air… ils cherchent Boucle d’or? Martine. Un tipi indien qui a séjourné trop longtemps dans la neige, Cali. Un joli nez retroussé et une belle toque sur la tête! Christel. Quelle vilaine fée a transformé cet ours en pierre? Liliflore. Il sort du bar plein d’extraterrestres de la Guerre des Etoiles… Il est tombé d’une soucoupe volante? Guern’de Bé. Ah! le nez du sphinx était là! (pfff!), Fazou. Une belle journée qui s’annonce… Tite Nelfe.

« Tout le monde peut vivre au sommet de la montagne sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de l’escalader ». Marcher, méditer de Michel Jourdan et Jacques Vigne.

70550.jpg

chapeau blanc

Et on garde le sourire Mahina et Laura! (un clic pour agrandir). L’hiver est ma saison et l’énergie coule à flot dans mes veines, Laura. Hola Fancri, Alice! Winny l’ourson, Guern’de Bé, Daltonien. L’ours des neiges est de retour, Laurence. Un ours avec une hermine sur la tête, Kri. Balaline!!! On dirait Toulouse  un des aristochats, Christel. Repos pour ce nez écrasé, Françoise. En agrandissant on voit mieux les yeux et le sourire en coin du petit clown.. il s’est pris une tarte à la crème sur la tête? Martine. Drapés sous leur couverture chauffante, ils attendent le passage de la jonque qui les amènera en cours de gnomecologie, car même en temps de neige, le petit monde est à la fois heureux et studieux, Illusion. Bonnet de bain glacé, Cécile. Une baleine échouée… Tristana. Merci et bienvenue Acouphène ! Au loin on dirait comme le drapeau d’un nain de Blanche Neige, Alrisha. Fazou!!! Katara!!! Le buste d’un homme allongé (où ça, où ça?)! Plus loin sur la gauche, un ours pointe son museau, Mayrie. Je goutte l’eau… et je rêve… le nez au vent, les yeux au loin… Chuttt, j’attends… Mahina. Ours ou baleine de profil (pfff, Isa, il est de face!), je ne sais pas trop, en tout cas, il ou elle n’est pas ravi! Willow. Qu’est-ce qu’il doit avoir froid! Anne Marie. Les prémices de l’hiver sont en marche… Liliflore.

703991.jpg

riquet, prince galant?

Profil gauche. (un clic pour agrandir) Pas très gracieux, les lèvres pincées, Françoise. Le dernier des Mohicans… avec du vent dans les plumes… Christel, Tchitchi. Il fait une drôle de tête, Charlyne. On lui a coupé la tête ras du cou… Il a aussi quelque chose du coq… Guern’deBé, Mayrie. La mimique un peu pincée! Kri. Heu! Personne n’a vu mes lunettes? Laurence. Poisson clown squattant le visage d’un certain général, where is the képi? Illusion. Riquou à la Heppe! (hihi!), Fazou. Un pauvre Riquet à l’air triste et aux lèvres pincées… un appel sans doute! Balaline. Deux profils gauche! Papa et son fils regardent dans la même direction, Mahina. Hola Benji, Guthin, Boulam! Sa maman l’a obligé à mettre du gel et à se coiffer en brosse, et ça ne lui plaît pas du tout, Katara. Il a commencé à dire quelque chose et on l’a guillotiné… Bigornette. Riquet a l’air coincé! On va le chatouiller pour lui redonner le sourire. J’aime bien son petit chapeau noir, Anne Marie. Dans le rôle de Scarface? Daltonien. Il pince du bec le gnome masqué… cela ne doit pas sentir bon! Martine. Faut le comprendre, y’a que du caillou à bouffer, Willow. Un bon gel pour maintenir sa houppe bien droite! Bernard.

509492.jpg

nos enfants nous accuseront

La sortie de ce film de Jean-Paul Jaud relatant les méfaits de l’alimentation a eu lieu le 05-11-2008. Pour voir la bande annonce cliquez sur http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/ 

et http://fr.youtube.com/watch?v=1gFLLZAPFQ4 (1’35)

et encore http://fr.youtube.com/watch?v=nXu3w2PqAZw (6’56).

Si vous le pouvez, allez voir ce film! Merci à Fazou pour l’info. Et n’hésitez pas à transmettre!

En 1992, alors âgée de 12 ans, Severn Cullis-Suzuki et ses camarades de classe ont réuni des fonds pour assister au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro. Cette jeune fille prend la parole, je vous invite à l’écouter. Tout est dit avec tellement de justesse! 16 ans plus tard les consciences commencent à s’éveiller, mais entre temps Monsanto aura empoisonné la planète!

 http://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg&eurl=http://cybersolidaires.typepad.com/ameriques/2008/08/nos-enfants-nou.html (6’41)

Et puisqu’on en parle, il est tentant de remettre au goût du jour le film de Jean Druon « Alerte à Babylone »:

 http://www.dailymotion.com/video/x1ds9p_alerte-a-babylone-le-film-de-jean-d_politics. Et les inondations n’arrivent pas par hasard!  

le sourire

« Le sourire et le rire sont des nécessités salutaires pour faire respirer l’intérieur. Saisissons l’instant et rions ou sourions quand l’occasion se présente au coeur de cette « fête en larmes » qu’on appelle la vie. » Malaïka.

Quand les pierres se mettent à rire… un sourire peut éclore sur tous les visages! Mahina. Trop beau ce petit sourire! Charlyne, Bigornette, Andrée. Un petit nez en trompette et un large sourire! Christel, Kri, Lenaelle. Le salut est dans le rire, c’est vrai! Daltonien. Un jeune sourire malicieux, Citrouillette. Avec plaisir/ elle s’enfonce en terre/ pour un long rêve, Dominique. Un enfant endormi au sourire d’ange, Katara. Quel force ce sourire, quel apaisement, quelle douceur, quel rayonnement! Lorsque notre coeur nous monte à la tête, alors oui, nous rentrons dans l’humain, dans l’humanattitude, Illusion. C’est moi nuit et jour, j’ai même attrapé les rides du sourire! Laurence. Comme un bébé qui sourit aux anges, Alrisha. Un rocher qui se fend la poire, faut l’faire! Willow.  Un ange endormi, Mayrie. Il va s’endormir douilletement calé, Fazou. Le rire pour moi est un médicament naturel qui m’a sorti de bien des détresses, et depuis c’est devenu une règle de vie indispensable à mon équilibre, Liliflore. Merci Cécile, Dourvac’h! Le rire appelle la joie, le sourire appelle le regard vers la pierre qui rit sur le chemin, L’Innocente. Tu arrives même à faire sourire une pierre… Anne Marie. Joli sourire tout en rêvant, Bernard. Manifestement Gaïa est heureuse!!! Blackwolf. Ah si ce sourire paisible pouvait sculpter le coeur de tous les hommes… Sir Avenir et Dame Nature auraient moins de souci à se faire! Marjoledino. Un petit profil de « Bécassine » plein de bonne humeur! Martine. « Le sourire que tu envoies revient vers toi », alors je t’en adresse un! Merci Danae et Brigitte! Il rayonne de plaisir dans son sommeil… Jine.

507342.jpg

tendresse

et câlins pour Illusion! (un clic pour agrandir!) Qui dit que les montagnes ou les rochers ne vivent pas! Mahina. La nature nous dit que nous devrions toujours recevoir un câlin dans l’esprit où il nous a été donné, Illusion. Ils sont mignons… même les cailloux ont le droit à la tendresse bien qu’ils aient un coeur de pierre! Jullia. Ca chahute tout en douceur! Martine. Un baiser lourd de conséquences, Cécile. Un chasseur qui embrasse un lapin, L’Innocente. Hola Daltonien, CrêpOsucre! Belle complicité… Ils sont tellement concentrés sur eux-mêmes qu’ils n’ont pas vu qu’on les regarde… attentivement, Guernouille de Bé. Recroquevillé/ le chat-pierre s’accroche/ à une illusion, Dominique. C’est un amour écrasant… Laurence. Front contre front dans un même souffle, Alrisha. Ah, je préfère la version tendresse, j’avais cru au départ qu’il s’agissait d’un coup de boule bien célèbre… Willow. Tendre câlin, qui pourra encore dire que les pierres sont froides! Mayrie. Yaouhhh, je dirais plutôt un beau baiser d’amoureux! Fazou. Ils s’aiment. Amour encore, amour toujours, c’est merveilleux, Anne Marie. « C’est un air de flûte la nuit qui s’enroule au cou des brebis, la tendresse… » Henri Tachan et Dourvac’h.

7005901.jpg

12

novembre 2008
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Un poison nommé Antaeus |
smiley |
Surprise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Heavy Metal Is Law
| lost vie
| kamizol